plume blanche

Tu adore écrire (poésie, livre, journal ) ici, tu pourra faire des exercices qui t'entraînerons à bien écrire, tu pourras aussi publier tes histoires
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dream or Die?

Aller en bas 
AuteurMessage
Ombrale
P'tit Nouveau
Ombrale

Nombre de messages : 7
Age : 27
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Dream or Die?   Sam 15 Déc - 15:42

Dream or Die?

Chapitre I

Une jeune fille était allongée sur l’herbe. Elle était entrain de rêver. Elle rêvait qu’elle était dans un monde ou mille et une créatures vivaient. Puis dans son rêve elle rentra dans une salle sombre avec en son centre une immense table. Sur cette table il y avait posait un livre au titre : Dream or Die ? et au moment où la jeune fille allait ouvrire le livre elle se réveilla en sueur :

« Eva... Evan… Evangélionne ? »

La jeune fille leva la tête pour voir qui l’appelée et vit une fille :

« Angelionne ?

-Oui, c’est moi Evane. Tu vas bien ma belle ?

-Oui je crois. Où sommes-nous ?

-Au parc. Tu t’es endormie et on n’a pas voulut te déranger. »

Evane regarda autour d’elle et vit ses amis entrain de s’amuser au lancer de poids. Elle se leva et comment ça à marcher pour retomber sur ses genoux, Angelionne accourut vers elle :

« Sa ne va pas Evane ?

-Je ne sais pas. J’ai crut que j’avais un énorme poids sur le dos qui m’empêcher de me lever.

-Les gars venait m’aider. »

Sur ces mots trois garçons vinrent en courent vers les filles :

« Que se passe-t-il Ange ?

-Evan n’arrive plus à se lever.

-Attend-on va vous aider. »

Les trois garçons aidèrent Evane à se relever. Evane réussie à tenir debout et à marcher un peut sans tomber :

« Merci les mecs pour votre aide.

-Tu sais très bien que pour nos deux chéries nous ferrions n’importe quoi.

-Je le sais très bien Marco.

-Mais que s’est-il passé pour que tu n’arrive plus à te lever ?

-Je n’en sais rien Melvin. Mais tout se dont je me souviens c’est d’un livre intitulé : Dream or Die ?

-Rêve ou Meurt ?

-Tu connais bien ton anglais Tom.

-Très drôle Ange. »

Le groupe d’amis rigolèrent à pleins poumons jusqu'à ce que le portable de Evane sonne :

« Allos ? Maman ? J’arrive tout de suite. »

Evane raccrochas et se mit à marcher vers la sortie :

« Ma mère m’a dit que je devais rentrer immédiatement.

-Mais pourquoi ? Il n’est même pas encore dix-neuve heures.

-Elle m’a dit qu’elle devait aller faire des courses et qu’elle voulait que je garde le magasin pour elle. »

Evane fit la bise à tout le monde et partie seule chez elle.

*Je me demande pourquoi elle va faire les courses maintenant et pas le samedi ? *

Angelionne et les trois garçons discutèrent après sont départ :

« Le livre dont elle nous a parlé, il est exposer au musé.

-Tu en es sur Ange ?

-Je peux te le confirmer Tom. Je suis allé le voir avec mes parents.

-On avait oublié comme tu es super intéressé par les musés Melvin.

-Range ton sarcasme Ange. Se n’est pas l’heure de rigoler. Il faut savoir pourquoi Evane a rêvé de se livre.

-Elle est peut être devint.

-Très drôle Marco.

-Et là. Calme-toi Melvin.

-Tom a raison Melvin. Et puis tu ne serais pas un peut amoureux d’Evane par hasard ?

-Pas du tout. Je ne suis pas amoureux d’Evane. »

La discussion prie fin sur ces mots et la petite troupe partie chacun de leurs côtés. Pendant ce temps là Evane était arriver chez elle où sa mère l’attendait :

« Ma chérie ! Tu as passé une bonne journée ?

-Oui. Je présume que tu vas faire les courses et que je dois tenir le magasin pour toi.

-Oui. Et puits je te l’avais dit au téléphone. Bien j’y vais.

-A tout à l’heure. »

La mère d’Evane partie avec un grand sourire sur les lèvres laissant le magasin à sa fille :

« Bon je vais faire mes devoirs pour demain le temps qu’un client arrive. »

Sur ces bonnes paroles Evan prie son sac et en sortie son agenda et ses cours. Elle avait des maths et de l’anglais. Elle fit d’abord son anglais jusqu’à ce que la porte du magasin sonne en s’ouvrant. Evane releva la tête et vit une jeune femme :

« Puis-je vous aider madame ?

-Oui. J’aimerais un petit chiot. C’est pour ma petite fille.

-Bien. Suivez-moi s’il vous plait. »

Evane conduit la femme devant une vitrine où plusieurs chiot se bagarrée, la femme en choisit un et Evane ouvrit la vitrine et sortie le chiot. Elle l’emmenas à l’arrière boutique avec la femme :

« Quel nom voulez vous lui donner,

-Dream. »

Sur ce mot Evane lâchas la laisse et fit de gros yeux. Elle se souvint de son rêve avec ce drôle de livre posait sur une table :

« Qu’y a-t-il ? Ce nom ne convient pas ?

-Non pas du tout. Il est même parfait pour cette jeune chienne. »

La femme fut ravie de la réponse d’Evan et lui sourie. Evane termina de mettre le collier à la chienne et le tendit à sa nouvelle propriétaire. Dé que la femme fut partie la mère d’Evane était de retour chargé de sacs :

« Tu n’as pas mit très longtemps à faire les courses.

-Il n’y avait pas beaucoup de monde à cette heure. »
Elles sortirent les sacs et rangèrent les aliments à leurs placent tout en discutant :

« Tu as passé une bonne journée ma chérie ?

-Oui très bien. Avec Ange on a fait du shoping et puis on est allé retrouver les mecs au parc où ils ont fait du lancer de poids.

-Tu tés bien amusés alors ?

-Oui. »

La discussion prie fin à ce moment car un autre client était arrivé. La mère d’Evan s’y était précipité. Evan termina de ranger les courses puis monta finir ses devoirs dans sa chambre. Puis sa mère l’appela pour manger et elle alla se coucher. Le lendemain matin Evan se levas tôt pour réviser son contrôle d’anglais et pour arriver à l’heure au collège. A son arrivé ses amis étaient tous là :

« Tu vas bien ma puce ?

-Oui merci Ange. Et vous les mecs sa vas ?

-Si on veut.

-Tu tire une de ses tronches Melvin. Que c’est il passait ?

-Rien de bien captivant. La routine quoi. »

La sonnerie retentie et ils durent se séparaient. Evangélionne et Melvin étaient dans la même classe ensuite Marco, Angelionne et Tom étaient eux trois dans la même classe. Evane et Melvin entrèrent en cours d’anglais et ils se mirent, comme à leur habitude, l’un à côté de l’autre au fond de la classe :

« Tu as révisé pour le contrôle ?

-Oui et toi ?

-On va dire ça comme ça.

-Tu pourras tricher sur moi.

-Merci Melvin. »

Puis le professeur leur distribua le sujet du contrôle en vérifiant que personne n’avaient de cahier ou autre chose pour tricher :

« A partir de maintenant je ne veux lus rien entendre et le premier que je surprends entrain de tricher aura zéro et un avertissement. »

Tous se mirent aux travails. Pendant une heure ils devaient répondre à des questions assez difficiles. Cet examen servait de brevet blanc car à la fin de l’année ils avaient de l’anglais au véritable brevet. La sonnerie retentit et tous les élèves rendirent leurs copies au professeur et puis sortirent. Melvin et Evan sortirent les derniers et regagnèrent leurs trois autres camarades :

« Alors se contrôle ?

-Je remercie le ciel d’avoir Melvin à côté de moi pour tricher.

-Petite vicieuse.

-Je sais Tom mais j’ai très mal réviser hier soir car ma mère est allé faire des courses.

-Et hier soir tu n’as pas rêvé de ton livre en dormant ?

-Non, j’ai eu un sommeil sans rêves tellement j’étais stresser pour aujourd’hui.

-Et pas d’autres malaises ?

-Non pas le moindre. Je me porte comme un charme les garçons alors ne vous faites aucun souci.

-Dit toi que tu as de la chance car ils ne me le demanderont jamais si je vais mal. Pour eux tu es leur princesse.

-Et voilà notre sarcasme d’Ange est revenu. »

Et ils rigolèrent aux éclats quand la sonnerie retentie pour aller en cours. Les deux dernières heures parurent interminable pour Evangélionne mais heureusement que Melvin était là pour l’amuser. Quand la fin des cours sonna, ils se retrouvèrent tous à leur restaurant préféré pour manger un kébab. Ils s’installèrent à leur table favorite dans le coin le plus reculé du restaurant. Quand leurs commandes furent passé, ils discutèrent de tout et de rien. Puis, quand ils eurent fini, ils allèrent comme à leur habitude au parc où ils y déposèrent sur l’herbe leurs sacs de cours. Ensuite Ange et Evan allèrent derrière des fougèrent pour se changer et revêtirent leur tenue de sport.

« Nous sommes prêtes les mecs.

-Très bien m’était vous sur la ligne faite par les bouts de bois de Melvin.

-Très joli ce petit dessin Melvin, j’avais oublié ton sens très aiguisé pour l’art plastique.

-Attention petite ne te moque pas de mon art ou tu le regretteras plus tard.

-Oh ! J’ai peur au secours.

-Sa suffie maintenant tous les deux. Ange vient te mettre sur la ligne de départ.

-Oui chef, chef oui. »

Elles se mirent toutes deux sur la ligne et au top de Marco elles partirent en sprint. Elles coururent ainsi pendant vingt minutes. Les gens qui se promenaient les regardaient et même certains garçons sifflèrent à leurs passages. Au bout de quarante minutes elles revinrent au point de départ :

« Belle course les filles !

-Merci Marco.

-Et dire que j’aurais put te battre mais je n’ai pas accélérée.

-Tu te crois plus forte qu’Evan ?

-En toute modestie, oui je suis plus forte Evangelionne.

-Tu es plus forte que moi en tout ce que tu veux mais pas à la course, car c’est mon domaine Angelionne.

-Temps mort les filles.

-Et pour quoi Melvin ?

-Disons que tout le monde vous regarde et surtout ces garçons là bas. Changez-vous se sera mieux pour discuter, non ? »

Evan et Ange regardèrent dans la direction d’un groupe de jeune garçon assis sur un banc et qui les dévoraient du regard. Evan eut un frisson qui la parcoura dans tout le dos et alla vers les garçons en entraînant sa meilleure amie par le bras :

« Alors les mecs sa boument ?

-Oui et toi ma chatte ?

-Moi c’est Evangélionne et elle c’est Angelionne.

-Vous êtes jumelles ?

-Heureusement que non. La vie serait insupportable avec elle.

-Et j’en dit de même avec toi ma chère. Aussi non vous aimiez ce que vous regardiez ?

-Oh ! Oui on aime ça. »

Marco, Tom et Melvin c’était approcher et quand ils entendirent ses mots ils vinrent les rejoindre :

« Aucun problème les filles.

-Bien sur que non.

-Seulement ses jeunes gens qui nous dévorent des yeux depuis tout à l’heure.

-Vous voulez qu’on s’en occupe nous même ?

-On peut leurs remettre leurs yeux à leur place et même plus.

-Pas la peine on partait justement. »

Sur ces bons mots le groupe de garçon partirent leurs jambes à leur cou. La petite troupe des cinq amis rient aux éclats. Puis Evane et Ange allèrent se changer derrière l’arbre, ensuite elles s’installèrent sur l’herbe pour discuter pendant que les garçons s’amusent aux lancers de poids. Puis à dix-neuf heures ils durent tous rentraient. Evane et Ange firent un bout de chemin ensemble tendis que les garçons partirent dans l’autre sens. Arriver à un embranchement les deux amies durent se séparaient. Evan continua tout droit tendis que Ange alla à droite dans les beaux quartiers de la ville.

*C’est vrai que les parents d’Ange sont milliardaire mais cela n’empêche pas Angelionne d’être sympas. *

Au détour d’une rue Evane vit un groupe de jeune entrain de tabasser un plus petit qu’eu, elle ne put retenir un juron et elle s’avança vers le groupe :

« Eh ! Vous n’avez pas honte ? Vous en prendre à plus petit que vous ? »

Les jeunes se retournèrent pour voir leur interlocuteur et quand ils virent que c’était une fille ils se mirent à rire :

« Alors ma jolie on ne retrouve plus son chemin ou on est en quête de bonheur ?

-Ni l’un ni l’autre mon grand. Juste que je n’aime pas les tâches.

-Ou ça ? Je n’en vois aucun à part l’avorton qui nous a bousculait.

-Me ne prend pas pour une blonde je te prie. Je ne suis pas dupe à ce point.

-Va jouer dans un bac à sable, petite.

-Désolé mais il en est hors de question. Je ne te laisserais pas faire cela ici David.

-Evangelionne ?

-Tu en as mit du temps pour t’en apercevoir.

-Faut dire que tu as sacrément grandit depuis la dernière fois. Bon j’ai compris, on laisse ce petit partir. »

Sur ces mots le petit garçon prit ses jambes à son cou. Puis David s’approcha d’Evane et la regarda de haut en bat en la dévisageant par si par-là. Puis lui fit signe de la main qu’il la raccompagné et fit un autre signe de la main pour dire à ses potes qu’ils pouvaient rentré chez eux :

« Tu es en quel classe maintenant ?

-Je suis en troisième et je passe le brevet à la fin.

-A ses jeunes ils n’ont le temps de rêvé. »

Quand David prononça ses mots, Evane eu un choc au cerveau et elle s’effondra à terre en prenant sa tête dans les mains. David se pencha vers elle pour lui demander si elle allait bien. Elle le repoussa d’un geste vif. Puis un autre choc, et un autre, les chocs était toutes les cinq secondes. David la prit dans ses bras et la porta jusqu'à la clinique la plus proche. De-là, il appela la mère d’Evangelionne pour la prévenir que sa fille était à l’hôpital :

« Que s’est-il passé ?

-Ne t’inquiète pas Suzanne ! Les médecins s’occupent d’elle.

-Pour quoi est-elle à l’hôpital David ?

-Je ne sais pas, elle est tombée en plein dans la rue quand je la raccompagnais. Donc je n’ai pas perdu de temps et je l’ai amenais ici. Voilà le médecin.

-Elle n’a rien physiquement, déclarât-il, en revanche, il se passe quelque chose à l’intérieur de sa tête, termina-t-il.

-Comment ça ? Si elle n’a rien physiquement, pourquoi est ce qu’elle aurait quelque chose au cerveau ?

-Suzanne calme-toi !

-Je suis désolé de ne pouvoir vous répondre mais on dirait que votre fille a des visions. »

Pendant ce temps là dans sa chambre Evane avait l’air soucieux. Elle rêvait encore du livre. Cette foi elle le toucha, elle l’ouvre et commence à le lire. Cela parlait des rêves de d’autres personnes. Elle le feuilleta et puis arrivé à la fin elle lut : « Ecrit tes rêves les plus fous et ils se réaliseront mais si jamais tu arrête, tu en subis les conséquences. » Et puis tout se brouilla et le livre disparut encore une fois et Evane se réveillas sur son lit d’hôpital. Sa mère sauta de joie quand sa fille ouvrit enfin les yeux et lui sauta au cou :

« Oh ! Ma chérie tu es enfin réveillée, tu m’as fait une de ses peurs.

-Désolé maman. Je ne voulais pas ça. Mais j’ai eu un choc cérébral et puis tout est devenu flou et ensuite tout noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luminicensse.forumpro.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dream or Die?   Lun 7 Jan - 20:14

Bon. La première chose qui saute aux yeux sont les fautes d'orthographe. Fais vraiment attention, parce que ton texte en est plein. J'ai corrigé juste le tout début pour que tu te rendes compte.

il y avait posait un livre -> il y avait un livre posé

pour voir qui l’appelée -> l'appelait

on n’a pas voulut -> voulu

Elle se leva et comment ça à marcher -> commença

vit ses amis entrain de s’amuser -> en train

Sa ne va pas Evane ? -> Ça ne va pas

J’ai crut que j’avais un énorme poids sur le dos qui m’empêcher de me lever. -> cru/m'empêchait

Les gars venait m’aider. ->venez

vinrent en courent -> en courant


Tu mélanges l'imparfait et le participe passé, et des fois il y a même des verbes au présent alors que ta narration est au passé.

En ce qui concerne l'histoire, tu devrais plus développer les moments de narration, parce qu'ils se résument à une succession d'actions et à une accumulation de "ensuite" et "puis"... essaie de varier !

Pour le reste, j'attends de voir la suite ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
°Lunelfique°
admin
°Lunelfique°

Nombre de messages : 1550
Age : 27
Localisation : Rêvelyn
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Dream or Die?   Lun 7 Jan - 21:28

même chose pour moi.
et moi aussi j'attends la suite !!! Very Happy
n'oublie pas qu'il y a une section pour se faire corriger un texte si tu veux ici

_________________

by Plume sombre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Evidence~
Fondatrice
~Evidence~

Nombre de messages : 880
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Dream or Die?   Mer 9 Jan - 15:04

Coucou !

Je vais surtout te parler des problèmes de ton texte Wink


  • L'orthographe . (et pour que j'en parle, c'est qu'il doit y en avoir pas mal car je suis pourtant vraiment pas dur vu mon niveau ^^)
  • La fluidité... Je trouve que il y a de super idées mais je trouve que les phrases s'enchaînent mal ( dans le rêve par exemple)
  • La répétition :

dans les dialogues, il faudrait trouvait un moyen pour éviter de faire tout le temps :

-Qu'en pense tu ange ?
-Je pense que tu devrais te taire melvin
- Vraiment, ange ?
-N'est-ce pas evan ?
- Oui, melvin...

Surtout au début du texte en faite...


Autrement j'aime beaucoup l'idée et je suis impatiente de lire la suite cheers cheers cheers

_________________
Titejuju devient... ~Evidence~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeblanche.activebb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dream or Die?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dream or Die?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I had a dream!
» perfect ou dream ? les pandora
» [FUN] A dream whithin a dream!
» A midsummer night's dream (Le songe d'une nuit d'été) 1999 de Michael Hoffman
» ****CHA SUMMER 2009**** Papiers Dream Street Papers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
plume blanche :: tIt'GraInE D'EcRiVaiNs :: Romans-
Sauter vers: