plume blanche

Tu adore écrire (poésie, livre, journal ) ici, tu pourra faire des exercices qui t'entraînerons à bien écrire, tu pourras aussi publier tes histoires
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bon je savais pas du tout où le mettre alors j'ai pensé ici

Aller en bas 
AuteurMessage
Scrimé
Apprenti en écriture


Nombre de messages : 53
Age : 26
Localisation : Là ou me porte mes mots
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Bon je savais pas du tout où le mettre alors j'ai pensé ici   Mer 20 Fév - 23:52

Tu vas faire un truc pour moi. Tu vas faire exactement comme je te le dirais.
T'inquiète pas ça dureras quelques minutes seulement.

Tout d'abord, tu vas oublier les problèmes. Tous tes problèmes, ceux qui concernent les études, ceux qui concernent tes amis, ceux qui concernent ta famille, tous.
Une fois que tu y es arrivé, tu dois être dans un état à peu près neutre, je dis bien à peu près.

Maintenant tu vas penser à une odeur relaxante : le chlorure de sodium qui se promène dans l'air. Autrement dit, l'odeur du sel de mer.
C'est assez compliquer je le sais mais réessaie quand même. T'y est arrivé ? bien ! moi, il m'a fallut un peu plus de temps mais il y a toujours une image qui vient avec cette odeur. Tu la vois ? Cette image de sable, de château de sable, de baignade, de belles ou de beaux gosses !!!
Ne vas pas trop vite, d'abord reste à une plage sans personne d'autre que toi. Loin des autres, loin des cris, loin des hommes et de leur pollution.
Tu es donc sur cette plage, seul bruit que l'on peu entendre est le ressac des vagues et les mouette qui s'acharne à perturber le silence presque religieux. Mais tu t'en occupe pas, trop bien concentré à contempler le ciel et la mer pour t'en préoccuper. Après quelques minutes, leurs cris deviennent secondaires, comme s'ils étaient devenus une partie intégrante du paysage. Le temps semble s'être arrêter, la nature est à ton écoute prête à communiquer avec toi. Mais rapidement, on s'embêtent un peu alors met dans ton image la présence d'un enfant et sa mère dans l'eau.
Ils pataugent juste là ou s'arrêtent les vagues car l'enfant à trop peur de s'éloigner du bord de l'eau. C'est normal, il se sent tout petit face à l'immensité de la mer. Tu entends à peine leurs cris car ils sont absorbés par cette atmosphère de plénitude. Tu te contentes de sourire car ils te rappellent forcément quelqu'un avec de l'âge en moins. Eh oui, c'était toi le petit enfant qui patauge dans l'eau, qui s'amusait à éclabousser tout ce qui peut l'être.
L'enfant sort de l'eau soudainement pour se jeter sur sa serviette. Il a les lèvres toute bleues, le pauvre, il est frigorifié.
Tu te décides enfin à te lever et à te baigner. Obligatoirement, ton esprit va effacer l'enfant et sa mère pour te laisser décider si tu te jette à l'eau ou pas. Dur comme choix, hein ? Puis finalement tu prends ton courage à deux mains et tu le fais. Immersion totale d'un coup, le cœur tapant dans la poitrine pour te faire comprendre que ç'est froid puis retrouver la surface. Lorsque ton visage perce l'eau, tu prends obligatoirement une goulée d'air frais. Une foule de sentiments rentre dans cette bouffé d'air : rien de plus important que le sentiment d'être vivant, le bonheur à l'état pur... Mais il n'y en a un qui est là et qui est assez important.
La joie de jouer avec l'eau.

La mer devient un terrain de jeu immense, avec tellement de variante qu'il faudrait plus d'une vie pour tout faire. Là, par contre, je te laisse imaginer la suite. Personne ne peut décrire ce que tu ressens maintenant à jouer avec les éléments de l'eau.


Malheureusement le temps passe et la joie s'estompe laissant un seul message de ton corps : la fatigue. Il est grand temps de revenir te blottir contre ta serviette. En émergeant de l'eau retiens bien toutes les sensation qui t'enivre alors. La chaleur du soleil sur la peau encore mouillée, la fraîcheur de chaque goutte d'eau posée sur ton dos et de tout cela retient en particulier l'enivrement de la vie qui t'atteint à cette seconde là.

Lorsque tu reviens pour t'allonger sur ta serviette, l'enfant est en train de bâtir un château de sable en répétant inlassablement « On tiendra face à la mer, on tiendra face à.... ». Tu lui sourit de ton plus beaux sourire quitte à ressortir le vieux sourire innocent qu'on garde tous au fond du coeur.

Enfin la serviette, tu t'allonges dessus et tu laisses le soleil te sécher, la flemme de le faire toi-même l'oblige ! Un petit sourire au coin de la bouche, tu fermes les yeux.
Maintenant que tu as profité de ce que la nature peut te procurer de plus simple, tu peux remettre les gens dans ton image. Néanmoins fais un effort pour qu'ils soient loin de toi et pas trop nombreux, d'accord ?
Dans un coin de la plage il y a le père qui apprend à pécher les crabes à son fils, une toute petite fille qui coure derrière sa mère entre les gens tout en riant. Un éclat de rire retient ton attention : une sœur qui regarde son grand frère faire le pitre. Sur un coin discret se tient un jeune couple. Tu vois tout ça et tu refermes les yeux. Les bruits qui parviennent à tes oreilles sont bien suffisants pour l'instant. Il y a toujours le ressac des vagues et les mouettes comme fond sonore mais il y a en plus les cris des enfants, les bruits des personnes qui se baignent, les joueurs du beach-volley... Tu t'es posé et le monde qui t'entoure s'est posé avec toi. Ça y est, c'est finit. L'image de la plage perd de son opacité et redevient de la simple brume qui rejoint le cours de tes pensées du présent. Les problèmes te reviennent en tête mais tu ne peux t'empêcher de regarder le ciel, qu'il soit bleu ou pas, et de sourire en imaginant tes prochaines vacances
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
choukette
s'installe doucement
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 28
Localisation : Loin, très loin ...
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Bon je savais pas du tout où le mettre alors j'ai pensé ici   Jeu 21 Fév - 0:25

Ton texte me laisse perplexe. Je ne vois pas autre chose ! lol
Le style est bien, simple et agréable à lire.
Une petite pause dans le vie quotidienne. C'est sur que ce rêve on l'a tous fait au moins une fois (en maths ou en philo) mais j'aimerais bien savoir ce qui t'as poussé à le mettre par écrit ?
Enfin voila, très joli en tout cas mais je suis toujours perplexe ! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-lire-et-a-relire.skyrock.com
°Lunelfique°
admin
avatar

Nombre de messages : 1550
Age : 27
Localisation : Rêvelyn
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Bon je savais pas du tout où le mettre alors j'ai pensé ici   Jeu 21 Fév - 1:18

j'ai envie de dire "pourquoi pas".
et ça fait du bien de se poser, j'ai besoin de me poser.
Et aussi ça m'intrigue, pour les mêmes raisons que la voisine du dessus : pourquoi ?
(et j'ai envie de dire "pourquoi pas")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Evidence~
Fondatrice
avatar

Nombre de messages : 880
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Bon je savais pas du tout où le mettre alors j'ai pensé ici   Jeu 21 Fév - 1:30

C'est très jolie... Je me pose pas de pourquoi , moi tiens... Razz

_________________
Titejuju devient... ~Evidence~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeblanche.activebb.net
choukette
s'installe doucement
avatar

Nombre de messages : 15
Age : 28
Localisation : Loin, très loin ...
Date d'inscription : 17/02/2008

MessageSujet: Re: Bon je savais pas du tout où le mettre alors j'ai pensé ici   Jeu 21 Fév - 11:32

Je suis d'accord pour le pourquoi pas de Lunelfique (franchement, s'il a envie d'ecrire il écrit, et puis c'est très joli donc on va pas raler) mais subsiste toujours le fameux : pourquoi ?
Je sais ca me tient à coeur mais j'aime savoir ce qui pousse les gens à écrire ce qu'ils écrivent (bizarre, moi ? Il est 9h du mat', donc no comment merci ! lol).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://a-lire-et-a-relire.skyrock.com
Scrimé
Apprenti en écriture


Nombre de messages : 53
Age : 26
Localisation : Là ou me porte mes mots
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Bon je savais pas du tout où le mettre alors j'ai pensé ici   Jeu 21 Fév - 13:37

En fait, au début c'était juste un délire entre une amie et moi. J'ai commençé lui faire ça en vrai puis après j'ai trouvé ça assez correct pour le mettre par écrit. Comme je trouvais cela assez simple à lire et facile à faire rever je l'ai soumis à votre jugement, merci^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maman Sourire
Ecrivain débutant
avatar

Nombre de messages : 556
Age : 55
Localisation : Mons en Belgique
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Bon je savais pas du tout où le mettre alors j'ai pensé ici   Jeu 22 Mai - 10:51

J'aime bien, c'est frais, relaxant... bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bon je savais pas du tout où le mettre alors j'ai pensé ici   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bon je savais pas du tout où le mettre alors j'ai pensé ici
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Désactiver l'Edge (et son icône) définitivement
» Nudistes ou pas ?
» Un homme tout nu !!!
» Livre à disposition: Savoir tout faire avec Photoshop
» Tout savoir sur la photo...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
plume blanche :: tIt'GraInE D'EcRiVaiNs :: Vos nouvelles-
Sauter vers: