plume blanche

Tu adore écrire (poésie, livre, journal ) ici, tu pourra faire des exercices qui t'entraînerons à bien écrire, tu pourras aussi publier tes histoires
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Royauté; court pièce en un acte

Aller en bas 
AuteurMessage
Lyric_Eragon
s'installe doucement
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Royauté; court pièce en un acte   Mer 21 Mai - 13:08

Salut à tous! Etant donné que ce n'est ni une comédie, ni une tragédie, mais plutôt un peu des deux, je place ce texte ici. Bonne lecture, n'hésitez pas à me commenter.




Méditations - Recueil 1

Royauté
courte pièce en une scène

(L'ensemble du plateau est d'un blanc très pur. On veillera à la régie à un éclairage violemment blanc, voire même bleuté. Le mur du fond est noir. Fond plateau se trouve une sorte de piédestal. Deux chaises en très mauvais état sont placées côté jardin. Deux lampes, un peu plus au fond plateau, ce type de lampes dont l'intensité est réglable et qui font salon sont placées des deux côtés de la scène. Elles sont allumées et orientées vers le plafond. Une petite lampe de chevet avec abat-jour jaune ou rouge de préférence, est placée près des deux sièges dont un est occupé par HENRY LEROIE, très mal assis, lisant un catalogue publicitaire. L’autre est vide.)
(Après quelques instants, LOUIS LEUROY entre précipitamment, côté cour. Il tient une enveloppe. Une joie intérieure très intense l’anime, il contient cependant ses émotions.)

LOUIS LEUROY
Aujourd’hui est un grand jour.

HENRY LEROIE (Sans quitter son catalogue des yeux.)
Pourquoi cela?

LOUIS LEUROY (Resté près de l’entrée, en détachant les syllabes.)
Elle doit arriver d’un instant à l’autre.

HENRY LEROIE (Sans lever les yeux.)
Vraiment? Je suis curieux de voir ça…

LOUIS LEUROY (Déçut, mais il s’y attendait.)
Tu n’as pas l’air intéressé…

HENRY LEROIE
Et bien oui, je dois t’avouer que non…

LOUIS LEUROY (Sûr de lui.)
Tu verras, tu verras…

HENRY LEROIE
Nous verrons ça…

LOUIS LEUROY
Tu verras, tu verras…

HENRY LEROIE (Condescendant.)
Je n’attends que ça.

LOUIS LEUROY
Je te dis que tu verras! Tu verras! Tu verras, et tu ne pourras pas t’empêcher de dire: « C’est lui qui avait raison! ». Tu verras, tu verras bien…

HENRY LEROIE (Sur le ton de la conversation.)
Je verrais bien.
(LOUIS LEUROY marmonne des « tu verras » lorsqu’un carton de deux mètres sur deux sur deux environ arrive. L’idéal serait qu’il descende de la machinerie plein centre de la scène. LOUIS LEUROY continue de marmonner et ne s’arrête que quand le carton atterrit.)

LOUIS LEUROY (Il se retourne vivement.)
Le voila! Après tant d’années d’attente, d’économie jour par jour, ma patience va enfin être récompensée. (Il s’approche du colis en sortant la lettre de l’enveloppe. Il lit et compare avec l’étiquette du carton, opinant du chef à chaque point correct.)

LOUIS LEUROY
Nous informons monsieur LOUIS LEUROY de la livraison le 29/04/08 au 28 rue de la médecine, Genève, du colis côté 27-B-616-FRG en provenance des laboratoires paramédicaux de Boston, USA. (À son ami.) C’est ça! C’est bien elle!
(Le carton s’ouvre et en sort une élégante chaise intégralement blanche. Il serait bien qu’un son type jingle « taadaa!!! » provienne des haut-parleurs.)

LOUIS LEUROY
La fameuse chaise kinésithérapeutique de correction de posture, (HENRY LEROIE se redresse sur son siège.) avec massage triphasé intégré au dossier, reposes pieds orthopédiques, ordinateur d’analyse sanguine constante et une série de médicaments et autres produits chimiques pour sub-venir à tous nos besoins. Henry, regardez un peu! C’est une véritable fontaine de jouvence! (Il est émerveillé.) Regardez-moi ça!

HENRY LEROIE (Il lâche enfin son catalogue et tourne le regard. Il est ébloui par la blancheur et la magnificence du siège. Son catalogue lui tombe des mains.) Mon Dieu!

LOUIS LEUROY
Tu vois! Je te l’avais dit!

HENRY LEROIE (Émerveillé.)
Je vois! Tu m’as rendu la vue! (Il se lève et se dirige vers le siège.) Plaçons le autre part. Un tel bijou est indigne de rester dans ce carton. (LOUIS LEUROY claque des doigts, le siège part vers le piédestal tandis que les deux hommes, courent pour braquer les deux lampes dessus. Les lumières du plateau s’éteignent presque. Le siège est éclairé par les deux lampes. Il peut être bon d’utiliser une découpe pour donner un effet de lumière en halo. Les deux hommes sont dans la pénombre, on parvient cependant à distinguer avec précision leurs gestes. LOUIS LEUROY s’agenouille et se tourne vers le siège pour se recueillir)

HENRY LEROIE
Sublime!! Je… je vais m’y asseoir! (Il fait mine de se diriger vers le piédestal.)
LOUIS LEUROY (Il hurle follement. Il est le lion qui ne partage pas sa viande.)
NNNOOONNN!!!! Elle est à moi! Moi seul!!
HENRY LEROIE
Et pourquoi ça? Tu en es indigne! Ingrat! C’est moi qui t’ai accueillit! Depuis dix ans tu vis chez MOI! Tu me dois bien ça!! Ce siège est à MOI!!!!
(Il se jette à genoux et s’avance ainsi vers son idole.)
LOUIS LEUROY (Il s’élance vers HENRY LEROIE et le saisit au cou.)
NON! Pas un pas de plus! C’et moi qui y monterai! Je suis Leuroy Louis! (Il montre la lettre restée au sol.) Je suis son possesseur légitime!
HENRY LEROIE (Qui s’est libéré faisant face!)
Je suis Leroie Henry! C’est à moi d’y monter! C’est moi qui aurais la vie éternelle! Oserais-tu t’opposer mon autorité?!
LOUIS LEUROY (En se jetant sur son adversaire!)
RRRRRAAAAAAAAHHHHHH!!!!
HENRY LEROIE
RRRRRAAAAAAAAHHHHHH!!!!
(HENRY LEROIE cogne violemment la tête de LOUIS LEUROY par terre; ce dernier s’évanouit. (Je laisse au metteur en scène le soin d’imaginer comment jouer ce passage sans mettre en danger les comédiens.) HENRY LEROIE laisse LOUIS LEUROY inerte, court chercher la lampe de chevet qu’il empoigne, puis se dirige à grands pas vers le piédestal, y grimpe et se jette sur la chaise. Il est le roi. Il enfile l’abat-jour à la manière d’une couronne.)
HENRY LEROIE
Je suis le roi! (Il brandit la lampe à la manière d’un sceptre. Il serait bon que des haut-parleurs viennent le bruit d’une foule qui crie « Vive le Roi! ». Du plafond tombent des confettis. HENRY LEROIE est ainsi quelques instants, puis un court-circuit de la lampe transforme le trône en chaise électrique. Il y a un grand bruit électrique qui vient des haut-parleurs. Des lumières en forme d’éclairs à réaliser avec des découpes aideront le spectateur à comprendre la situation.
HENRY LEROIE s’effondre électrocuté.)
(La scène reste ainsi quelques instants, puis NOIR.)

By: *Lyric_Eragon*
----’’--§---{--{{@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°Lunelfique°
admin
avatar

Nombre de messages : 1550
Age : 27
Localisation : Rêvelyn
Date d'inscription : 04/08/2006

MessageSujet: Re: Royauté; court pièce en un acte   Mer 21 Mai - 21:06

xD

Je l'ai vue en même temps que je l'ai lue, elle est tordante (et tordue xD)

Peut-être trop de didascalies, mais bon, c'est l'aléa des pièces de théâtre : mieux vaut les voir que les lire, 'fin bon.

Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyric_Eragon
s'installe doucement
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Royauté; court pièce en un acte   Jeu 22 Mai - 13:16

MErci!!
Tordue, c'est clair, mais j'aime bien partir en live... Bien plus que ça parfois.

Au sujet des didascalies, des pièces telle que les chaises de Ionesco on au moins autant de didascalies sinon plus.

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~Evidence~
Fondatrice
avatar

Nombre de messages : 880
Date d'inscription : 26/07/2006

MessageSujet: Re: Royauté; court pièce en un acte   Jeu 22 Mai - 18:42

J'aime beaucoup la fin Laughing

_________________
Titejuju devient... ~Evidence~


Dernière édition par ~Evidence~ le Ven 23 Mai - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeblanche.activebb.net
Lyric_Eragon
s'installe doucement
avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Royauté; court pièce en un acte   Ven 23 Mai - 13:01

Merci... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle de Fenhrir
petits écrivain
avatar

Nombre de messages : 339
Age : 25
Localisation : insert hometown here
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Royauté; court pièce en un acte   Jeu 19 Juin - 23:12

J'adore Very Happy exactement ce qu'il me fallait pour me requinquer un peu (j'me sens morose sans raison %D)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loupgaroux.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Royauté; court pièce en un acte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Royauté; court pièce en un acte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pièce : Le PERP Goriot
» Château-Gaillard, trajet court
» Pièce de 10 euros en argent
» Chocolat à l'emporte pièce
» Une pièce d'échec (par lollipop)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
plume blanche :: thêatre :: Pièce de thêatre :: Autres thèmes-
Sauter vers: